Qui se cache derrière Les Filles Du Surf ?

Jeanne Beuvin Les Filles Du Surf  




L E S   V A L E U R S


Les Filles du Surf sont nées en 2019, alors que Jeanne, graphiste et illustratrice de 27 ans, travaille pour un magazine de surf féminin à Biarritz.
Elle se fait la remarque que les filles mises en avant dans la presse féminine globale, mais aussi dans celle du surf, véhiculent majoritairement le cliché de la surfeuse mince et élancée, sans aucune imperfection.

Pourquoi ne pas essayer de créer une nouvelle image de la femme naturelle et décomplexée qui pratique le surf librement, sans se soucier de tous ces stéréotypes ? L’aventure est lancée.
Douceur, féminité, paysages montagneux, nature luxuriante et coucher de soleil sont au rendez-vous. Les Filles du Surf véhiculent une image poétique et positive de la femme tout en offrant des images esthétiques pour la décoration intérieure.


Les affiches Les Filles du Surf sont imaginées et créées à Biarritz, imprimées dans le sud Ouest de la France. Les affiches en vente sur ce site sont authentique et estampillé Les Filles Du Surf. La technique d'impression utilisée permet aux couleurs de ne pas s'estomper avec temps. Le papier est fait à 100% de pulpe de bois recyclé et non blanchis.

 

 

L’ H I S T O I R E

" Alors que je préparais la maquette d’un unième magazine de surf féminin dans un bureau sombre de Biarritz, je me suis à nouveau fait cette remarque :  « Pourquoi les femmes représenté dans ce magazine, celles qui sont censé représenter l’image même de la surfeuse idéale, sont-elles allongée sur la plage, dénouée de la moindre masse musculaire ou graisseuse ? Pourquoi ces surfeuses idéales ne surfent-elles pas ? »À ce moment précis de ma vie, j’ai senti que je n’étais plus à ma place. Je ne voulais plus nourrir cette fausse image de la surfeuse, je ne voulais plus participer à ce mensonge. Quelques jours plus tard, je quittais le magazine de surf pour lequel je travaillais depuis 4 ans et lançais Les Filles du Surf. Tout prenait son sens, ma passion de toujours pour le dessin pouvait enfin s’exprimer et servir une cause qui me tenait à cœur : je ne voulais plus que les femmes se sentent illégitime à pratiquer un sport par honte de leurs corps. J’ai commencé à dessiner ces bonnes femmes corpulentes, décomplexées et chaleureuses pratiquant le surf avec élégance. Tantôt, en train de casser le spot, tantôt en galère pour passer la barre, ces personnages représentaient les vraies femmes que j’avais pu croiser à l’eau, dans la rue ou sur la plage. Aujourd’hui, 3 ans plus tard, j’ai collaboré avec plusieurs marques prestigieuses, je dessine toujours avec autant de passion, j’habite toujours à Biarritz, j’ai rencontré plein de femmes incroyables qui m'ont soutenu dans ma démarche artistique. Je suis plus heureuse que jamais."





C O N T A C T